[Partenariat] « La Disparition soudaine des ouvrières » de Serge Quadruppani

Publié le par Reveline

arton26911-56e96

ISBN : 2702435882
Éditeur : Editions du Masque 2011

218 p.

 

Résumé


Après Saturne, une nouvelle enquête de la commissaire romaine
Simona Tavianello.

 

Temps de lecture : 1 jour et demi

 

Mon Avis 51784111 p

 

Un grand merci à Babelio et aux Editions du Masque, qui à l’occasion de la dernière « Opération Masse Critique » m’ont permis de recevoir ce roman.


C’est parce qu’un élogieux bouche à oreille m’a fait connaitre le nom de Mr Quadruppani que j’ai eu le désir de lire ce livre et l’ai choisi pendant « L’Opération Masse Critique ».

Alors, les bons échos étaient-ils fondés ?


Oui, oui, oui ! Trois fois OUI ! « La Disparition soudaine des ouvrières » de Serge Quadruppani m’a vraiment fait passer un très bon moment de lecture.


Le thème, l’éco-terrorisme, en est original et soulève des questions intéressantes sur l’avenir de l’être humain face aux avancées scientifiques de demain et interroge le sens éthique et moral d’une science parfois « sans conscience qui n’est que ruine de l’âme ».

 

Le suspens est présent jusque dans les dernières pages et ce même si la résolution de l’enquête est peut-être trop sommaire et banale.


L’atmosphère du roman fleure bon la campagne italienne, plus précisément celle du Piémont, et les personnages sont savoureux comme le miel chaud et doré des ruchers de ce petit coin de montagne.

 

L’écriture de Serge Quadruppani est tout aussi délectable, à la fois poétique (de véritables morceaux de bravoure sont dédiés aux abeilles et à la pollinisation ou encore à la description des magnifiques paysages du Piémont), gourmande, épicurienne, drôle et sensuelle à l’image de son héroïne principale, Simona, qui allie gouaille, intelligence et charme. Un bonheur cette femme. Sans oublier ses délicieuses prises de bec avec Marco, son époux, policier en retraite. J’ai beaucoup souri en suivant leurs échanges tendres mais piquants.


Je conclurai en disant que tous les à-côtés de l’enquête, traités avec sarcasme et ironie, sont une véritable plus-value à une intrigue certes classique mais bien troussée et fort bien documentée.

 

Challenge concerné : 1ffbf9125afefd85a4dfd93312cc6t

 


Publié dans Romans Français

Commenter cet article