[Partenariat] « L'héritage des Darcer, 2 : Allégeance » de Marie Caillet

Publié le par Reveline

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv45281500.jpg


« L'héritage des Darcer, 2 : Allégeance » de Marie Caillet

Editions Michel Lafon (Jeunesse)

Publié en 2011 ~ Langue : Française ~ 376 pages

Temps de lecture : une semaine

Plaisir de lecture la-complainte-09-copie-1

 

Synopsis


À la mystérieuse mort du souverain Keagan, la cour d’Edrilion est enfin libre de choisir son nouveau maître. Mais la reine, convaincue qu’il s’agit d’un meurtre, refuse d’abandonner son empire. Avec l’aide des Chimères, véritables extensions de son esprit et d’un lointain parent, elle met tout en œuvre pour conserver son trône.
En haut lieu, personne ne se doute que l’héritière des Darcer est encore en vie. Pourtant, dans les faubourgs d’une ville malfamée, Mydria et son compagnon Orest luttent pour subsister. Alors qu’ils se croyaient loin de ces enjeux de pouvoir qui les dépassent, le destin va les ramener à Edrilion plus tôt que prévu. Mais au milieu du chaos qui menace le royaume, une simple jeune fille et un hors-la-loi sans autorité peuvent-ils encore rétablir la dynastie déchue ?

 

Tout d'abord, je remercie Livraddict et Les Editions Michel Lafon pour m'avoir octroyé ce partenariat.


Au premier regard, on remarquera la couverture du roman, à la fois jolie et attirante et qui contient des éléments importants de l'intrigue de ce deuxième tome mais chut ...


Ne pas avoir lu le premier tome de cette saga ne s’est pas révélé un handicap insurmontable car Marie Caillet prend le temps de récapituler les bases de son univers et les enjeux du premier tome tout au long de l’histoire.


L’écriture pleine de maîtrise et de fludité de Marie Caillet a de quoi donner des complexes à tout jeune (ou moins jeune) auteur de fantasy française. Cette saga est vraiment bien écrite et propose un vocabulaire soutenu et une bonne syntaxe (attention cependant aux fautes d'impression et autres oublis ou inversions de mots !).


De très belles idées, souvent poétiques et originales ainsi qu’un subtil saupoudrage de magie confère un potentiel certain à la saga, un potentiel qu’hélas la mollesse du rythme condamne.


L'intrigue est trop orientée sur la politique inter-royaumes du monde inventé par notre jeune auteure. Trop prolixe aussi en dialogues et en descriptions détaillées des lieux traversés. A l’inverse, l'histoire est trop avare en action et en rebondissements (une lenteur et un manque de souffle comparables à la série Les Chevaliers d'Emeraude d'Anne Robillard par exemple).La fin se montre autrement plus palpitante mais lorsque les choses deviennent enfin intéressantes, c'est déjà l'épilogue !

 

En conséquence de quoi, le roman plonge le lecteur dans une sorte de torpeur littéraire qui n’est point désagréable, certes, mais qui le laisse languissant et frustré.


Les personnages ont, eux aussi, du potentiel mais je ne les aie pas trouvés si attachants que cela. Certains sont même assez agaçants, à l’image de l’héroïne, Mydria, un peu pimbêche sur les bords, ou de son compagnon, rustaud et peu sympathique qui possède une manière  assez particulière de montrer son amour, soit dans l'agressivité, soit dans l'indifférence et la froideur. Ces deux-là ne m'ont pas semblés très amoureux et leur histoire d'amour est peu convaincante.


J’ai eu un mal fou à parvenir au bout de ces 300 pages (malgré des bonnes choses dans l'histoire) alors que je suis capable de faire un sort à un roman deux fois plus épais en 3 jours. La faute à un roman trop statique, où les enjeux sont figés et ne s’animent réellement que vers la fin – fin qui annonce un troisième tome.


A l’arrivée ma déception est mâtinée de regrets car c’est un roman de fantasy française que j’aurais vraiment voulu adorer et une jeune auteure talentueuse dont j’aurai voulu chanter de plus belles louanges. Cependant, je l’encourage vivement à continuer à écrire car sa plume est vraiment prometteuse. Et il suffirait de presque rien, d'un peu plus d'intensité, d'un peu plus de souffle romanesque pour que son univers fantasy devienne passionnant, j'en suis certaine. 


 

Publié dans Fantasy

Commenter cet article

Snow 29/12/2011 14:20


on ressent que tu n'as pas lu le premier tome ^^
en effet, tu verrai à quel point My a évolué et comment était Orest au départ, je pense que tu les trouverais beaucoup plus attachants ^^
pour ce qui est du manque d'action, idem dans le 1er tome il y en a moins, mais parce qu'il faut bien faire un choix et mettre en place l'univers que l'on découvre ;)


Dommage que tu n'aies pas apprécié plus que ça, mais après tout, il en faut pour tous ;)