Frost, Jeaniene - Chasseuse de la nuit, Tome 1 : Au bord de la tombe

Publié le par labibliothequeanuages.over-blog.com


41_EDI3k3EL

Frost, Jeaniene - Chasseuse de la nuit, Tome 1 : Au bord de la tombe

Plaisir de lecture 51784111 p


Mi-humaine,mi-vampire, Catherine Crawfield traque les morts-vivants dans l'espoir de tuer son père, le monstre qui a fichu la vie de sa mère en l'air. Elle est alors capturée par Bones, un vampire chasseur de primes, qui lui impose une association contre nature: il aidera Cat dans sa quête et, en échange, ce très sexy prédateur de la nuit fera d'elle une chasseuse aux réflexes aussi acérés que ses crocs. Mais avant de pouvoir jouer les buteuses de démons, Cat est elle-même prise en chasse par une bande de tueurs. Forcée de choisir son camp, elle va vite se rendre compte qu'être une suceuse de sang a ses avantages...  

  • Broché: 512 pages
  • Editeur : Milady; Édition : 1re Intégrale (5 novembre 2009)
  • Collection : Bit-Lit
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2811202412
  • ISBN-13: 978-2811202415


Mon avis


Voilà un roman de bit-lit totalement décomplexé. Et ça fait du bien ! Ici point de romance à l'eau de rose, de pruderie effrénée, ici on appelle un chat un chat enfin disons un Cat un Cat ! Et si le romantisme est présent il n'est jamais too much ou sirupeux.
Le roman est concentré avant tout sur l'action et sur la lutte contre des vampires ayant organisé une traite de femmes. 
Plein de bruit, de sang, de sexe et d'humour, ce roman déconcerte de prime abord par sa crudité puis devient carrément addictif ensuite. Le trash et le gore omniprésents sortent le roman des sentiers battus de la bit-lit.
Car certaines idées sont bien trouvées et très bien exploitées (notamment concernant la genèse des vampires).

Une héroïne attachante, forte et déterminée, à laquelle on s'identifie sans peine, et émouvante, un vampire avec de la personnalité, du bagout et de l'humour et diablement sexy avec ça, que demander de plus...

Certes on pourra déplorer une vulgarité excessive mais avouons que cette liberté de ton est tellement rare dans la bit-lit, qu'elle en est presque rafraîchissante. Le schéma de l'intrigue peut paraître classique et l'évolution des relations entre les personnages un peu téléphonées car conforme à beaucoup d'autres histoires. Il n'en demeure pas moins que ce roman s'assume en tant que roman trash et ne cherche pas à être politiquement correct. L'ambiance déjantée et sexy est à mi-chemin entre Tarantino et un film de Romero pour le côté sanglant. Hallucinant.
La fin du roman est inattendue et très bien amenée. Elle ne tombe pas comme un cheveu sur la soupe et reste crédible malgré qu'elle puisse sembler un peu tirée par les cheveux à certains. Moi elle m'a plu cette fin surtout que je ne m'y attendais pas du tout.

En somme, un croisement hybride et réussi entre Buffy contre les vampires, Anita Blake et les Men in Black.

Cela faisait longtemps qu'un roman de bit-lit ne m'avait pas accroché de la sorte. Ce livre m'a vraiment scotchée. J'attaque bientôt le second tome.

Ma note : 16,5/20

Publié dans Bit -Lit

Commenter cet article