Green, Simon. R - Nightside, Tome 1 : Vieux Démons

Publié le par Reveline

 

Lu dans le cadre du Challenge "God save the livres" chez Antoni Challenge-anglais

 

9782352940364.thumbGreen, Simon. R - Nightside, Tome 1 : Vieux Démons

Plaisir de lecture la-complainte-09-copie-1

Pages 253

Editeur Bragelonne

Parution mars 2007

Résumé


Je m'appelle Taylor, John Taylor. Ma carte de visite dit que je suis détective privé, mais en fait je suis plutôt un expert pour retrouver les objets perdus. Ça fait partie du don avec lequel je suis né... dans le Nightside. J'en suis parti il y a pas mal de temps pour sauver ma peau et ce qu'il me restait de raison. Aujourd'hui, je gagne ma vie au grand jour. Mais ces derniers temps, les clients se font rares. Aussi, lorsque Joanna Barrett a débarqué dans mon bureau, le fric suintant par tous les pores de sa peau, pour me demander de retrouver sa fugueuse de fille, je n'ai pas pu dire non. C'est là que j'ai découvert où sa fille s'était barrée. Dans le Nightside : deux kilomètres carré d'enfer en plein cœur de Londres, un endroit où il est toujours trois heures du mat' : où l'on croise des mythes à tous les coins de rue ; où l'on peut boire un pot avec un monstre. Faut pas s'y fier aux apparences et tout y est possible. J'avais juré de ne jamais y remettre les pieds. Mais une jeune fille est en danger, et sa mère compte sur moi. Alors je n'ai pas le choix : il faut que je rentre à la maison...

 

Mon Avis

 

Cela commence comme dans un roman de Chandler, Le faucon maltais, avec ce privé désabusé, roi du cynisme, vivotant dans un bureau miteux, qu'une riche et belle cliente vient engager afin qu'il retrouve sa fugueuse de fille qui a filé dans le Nightside.

Le Nightside de Green est un monde fascinant peuplé d'une faune dangereuse. Une autre réalité gorgée de magie ténébreuse dans laquelle évolue à son aise John Taylor (dont le nom fait songer à John Connor, personnage mythique de la saga Terminator dont Green s'inspire manifestement ici lorsqu'il évoque les "glissements de temps"). Car le Nightside est composé de plusieurs strates temporelles qui autorisent toutes les fantaisies scénaristiques et visuelles puisqu'elles permettent les voyages dans le temps.

Haut-lieu interlope où ne règne que la loi du plus fort, auquel comme dans Harry Potter on accède par un quai de gare caché aux yeux des humains et par un train aux fenêtres barricadées pour se protéger des menaces grouillant autour des wagons et sur le toit, le Nightside est une sorte de Londres parallèle où la réalité est manipulable, où les fiacres côtoient les limousines qui roulent au sang et les ambulances qui se nourrissent de souffrance.

La nonchalance du personnage de Taylor est réjouissante tandis que sa cliente et lui-même affrontent une horde d'assassins qui sont aux trousses du privé pour l'éliminer.  Les terrifiants Équarrisseurs et les cafards géants en tête. Car l'intérêt du roman réside aussi dans le mystère qui entoure John, né dans le Nightside, fruit d'une union entre un humain et une "créature" dont on ne sait rien, et qui possède le don, un troisième oeil, pour retrouver tout ce qui s'est perdu. Il serait, si l'on en croit son voyage dans le futur, prédestiné à être l'instigateur de la fin du monde prévue dans quatre-vingt deux ans. C'est pourquoi tout le monde veut sa mort pour éviter la cata.

Charismatique autant que drôle, John est le prototype du dur à cuir décontracté. Entouré "d'ami(e)s" (qui peuvent devenir des ennemis à tout instant) hauts en couleurs tels que Suzie La mitraille ou Eddie Le rasoir.

L'écriture de Green est vigoureuse et très visuelle. Sur une base classique de SF, il parvient à développer un univers aussi référentiel que crédible bourré de bonnes idées. Et nous offre en plus une fin inattendue qui laisse pantois. Ce bouquin divertissant se lit en quelques heures avec beaucoup de plaisir.

 

L'auteur

 

Simon R. Green est né à Bradford-on-Avon en 1955. Auteur très prolifique, il multiplie les succès dans des domaines aussi divers que le Space Opera avec Traquemort, la Fantasy avec Hawk & Fisher ou les novellisations avec Robin des bois : Prince des Voleurs. C'est avant tout un excellent raconteur d'histoires qui sait mêler à la perfection le frisson et l'humour...

Publié dans Fantasy

Commenter cet article

Antoni 06/02/2011 08:18



Cela m'a l'air plutôt intéressant. J'espérais, en créant ce challenge, découvrir de nouveaux auteurs : je suis forcément comblé. Article à ajouter à mon récap'. Merci Reveline. Bon dimanche...



Reveline 06/02/2011 13:34



Bon dimanche à toi aussi Antoni