Elkeles, Simone - Irrésistible Alchimie

Publié le par Reveline

61818817 pPlaisir de lecture 51784111 p

Pages 411

Editeur Editions de la Martinière

Collection Fiction J

Parution février 2011

Résumé

 

Brittany est belle, intelligente et douce. Elle sort avec le capitaine de l'équipe de football. Alex, terriblement séduisant, est connu pour être un membre du dangereux gang des Latino Blood. Tout les oppose jusqu'à ce cours de chimie et ce travail imposé en binôme. Au-delà des apparences, Alex et Brittany se rapprochent et se séduisent. Leur attirance, plus forte que les préjugés et les interdits, pourrait bien changer leur avenir... mais à quel prix ?


Mon Avis

 

Après le très glauque « La promesse des ténèbres » de Chattam, j’avais vraiment besoin de douceur, de romantisme, autant dire qu’ « Irrésistible Alchimie » tombait à pic.

Beaucoup moins « tartignole » que prévu cette historiette d’amouuuuur est au contraire une jolie surprise à laquelle je ne m’attendais pas en ouvrant le livre.

L’adjonction de détails peu usités en littérature jeunesse rend l’intrigue très réaliste : La grande sœur handicapée moteur et mentale de Brittany que les parents veulent envoyer vivre en institut spécialisé parce qu'ils ont honte d'elle, l’obsession de l’apparence et de la perfection de ces mêmes parents snobs et égoïstes, l’appartenance d’Alex à un gang mexicain où les membres ne sont pas des enfants de chœur, entre fusillades et trafic de drogues, la fracture sociale séparant les deux protagonistes, la barrière de la langue…

Les similitudes avec d'autres romans jeunesse viennent un peu gâcher le plaisir de la découverte (Twilight, Hush Hush, Frissons) mais ce mélange entre Grease, Roméo et Juliette et West side story, est surtout un jeu de dupes réussi puisque dans ce roman au point de vue alterné Brittany/Alex, chacun joue à être ce qu'il n'est pas : Brittany feint d'être une bimbo superficielle pour cacher son intelligence et sa sensibilité tandis qu'Alex joue au voyou sans coeur pour dissimuler sa gentillesse et ses capacités intellectuelles.

On ne peut nier la grande justesse émotionnelle qui se dégage de ce roman, où les relations fraternelles et familiales sont excellemment restitués et où les dialogues entre les personnages sont très bien écrits.

L'ultra-réalisme du récit et des situations qu'il met en scène, tient au fait que l'auteure montre sans fards l'intolérance sociale et le racisme ordinaire perpétués au quotidien dans un lycée américain où pauvres et étrangers subissent un véritable ostracisme de la part des nantis blancs. L'auteure n'édulcore rien, ni la violence, ni le sexe, ni la misère, ce qui fait la force du livre. Son style fluide rend la lecture très agréable et prenante même si l'intrigue sent un peu le déjà-vu, cependant les personnages à la fois justes et attachants compensent le manque évident d'originalité. La fin est malheureusement très convenue bien qu'empreinte d'une  dureté peu habituelle dans les bluettes adolescentes proposées d'ordinaire. Au final, sans être un coup de coeur, ce roman a su me séduire et saura plaire aux amatrices de bit-lit intelligente.


Publié dans Roman Jeunesse

Commenter cet article

Luna 17/07/2011 13:34



Je viens tout juste de terminer ce roman et je dois avouer que j'ai été très agréablement surprise par ce livre : c'est rare une histoire d'amour pour les jeunes filles qui soit originale et
crédible et c'est totalement le cas ici !


Sans compter que l'auteur fait preuve de beaucoup d'humour dans son écriture :)


 


 



Reveline 17/07/2011 14:13



Oui, c'est un roman dont on n'attend pas grand-chose et qui finalement se révéle très agréable à lire.