[Partenariat] « Schram et Harrison, 1, Le défi » de Sabine du Fay

Publié le par Reveline

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv63750567.jpg

« Schram et Harrison, 1, Le défi » de Sabine du Fay

Editions du Jasmin, 2010

Temps de lecture : 1h30

Plaisir de lecture 51784111 p

Synopsis


Harrison est un jeune terrien. Dora, son ordinateur central, organise ses journées à la seconde près, le Docteur Ziegler lui prescrit des pilules, son robot Schram le suit partout : Harrison vit donc comme tous les enfants. Mais à la différence des autres, il pose des questions, auxquelles personne, pas même son robot et ami, ne veut répondre. Cette curiosité inhabituelle et formellement interdite lui causera bien des soucis…

 

J’adore les robots depuis que, gamine, j’ai découvert Star Wars. Aussi ce fut un plaisir de me plonger dans l’univers futuriste imaginé par Sabine du Fay. Schram est vraiment un robot très sympathique, bien dans ses boulons et nanti d’un humour pince-sans-rire bien huilé. Son protégé, le jeune Harrison, est un jeune garçon tout aussi attachant avec son caractère de doux rêveur romantique.

Certains éléments de l’intrigue en rappellent d’autres, déjà employés ailleurs mais à l’inverse, certaines idées de Sabine du Fay sont assez originales.

L’univers du roman est à mi-chemin entre 1984 d’ Orwell, le Meilleur des Mondes d’Huxley,  Bienvenue à Gattaca, version junior, en passant par Uglies de Scott Westerfeld. Le ton général du roman a le mérite de ne pas être abêtissant tout en restant très accessible à la jeunesse. Sabine du Fay n’hésite pas d’ailleurs à rajouter une pointe de noirceur à son récit.

 L’ensemble véhicule également des valeurs essentielles qui sauront plaire aux parents. Amitié, courage, indépendance d’esprit sont des traits de caractère exaltés par Sabine du Fay. L’horreur de ce futur où toute liberté est proscrite se dévoile peu à peu et les excès de cette société future régie par les ordinateurs et le pouvoir de quelques hommes interrogent l’avenir de la planète et des humains dans un langage abordable aux plus jeunes. C’est une bonne manière d’aborder les questions de la liberté d’être et d’expression, la sauvegarde de l’environnement avec nos chères têtes blondes. 

Je n’ai déploré aucun temps mort. Le style de l’auteure est « participatif’ », c’est-à-dire qu’il implique le lecteur en posant des questions, ce qui rend l’écriture vivante. L’humour de Sabine de Fay est de plus bien agréable, à commencer par cette amusante préface du livre.

Un bon roman jeunesse qui plaira aux enfants et préados mais qui pourra faire passer un moment de détente aux plus grands d’entre nous également. J’ai trouvé que c’était une lecture distrayante.

Je remercie Babelio et Les Editions du Jasmin pour l'envoi de ce très sympathique roman. 

Publié dans Roman Jeunesse

Commenter cet article