Smith, L.J - Le journal d'un vampire, Tome 4 : Le royaume des ombres

Publié le par labibliothequeanuages.over-blog.com

 

41EAg0uX5sL 

Smith, L.J - Le journal d'un vampire, Tome 4

Plaisir de lecture 51784111_p.jpg

 

En cavale, Elena et Damon, rejoints par Bonnie et Meredith, sont en route pour le Royaume des Ombres, une dimension parallèle peuplée de démons et autres damnés, où ils espèrent retrouver Stefan. De leur côté, Mme Flowers et Matt font tout leur possible pour repousser le Mal qui continue de gangréner Fell's Church et de posséder ses habitants. Le voyage est long et complexe, à commencer par les liens de plus en plus ambigus qui se tissent entre Damon et Elena...

 

  • Broché: 576 pages
  • Editeur : Hachette Jeunesse (1 septembre 2010)
  • Collection : Hors-série roman
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2012020844
  • ISBN-13: 978-2012020849

Mon avis

 

Dans la continuité du précédent tome plus sombre et plutôt prenant malgré quelques légers défauts de vraisemblance, voici le nouveau tome de la série de L.J Smith. Premier bon point: la couverture de cet opus censée représenter le personnage de Damon est bien plus réussie que la hideuse couverture du tome 3 qui avait déçu la plupart des aficionados du mystérieux grand frère de Stefan. Touffu, plus de 500 pages ce roman se dévore malgré quelques petites baisses de rythme et un peu de blabla inutile (Elena écrit un peu trop dans son journal) notamment dans le prologue. Nous suivons deux histoires en parallèle : la cavale de Damon et d'Elena bientôt rejoints par d'autres personnages et leurs mésaventures glauques et mouvementées au royaume des ombres et en même temps la lutte contre les forces du mal à Fell's church. Le fait de passer de l'une à l'autre casse un peu le rythme mais ménage un peu le suspens au fil de la lecture. La quasi-totale absence de Stefan ne nuit en rien à l'histoire (au contraire) et l'omniprésence de Damon est jouissive tant le personnage est captivant, sinon les pleurnicheries d'Elena sont toujours aussi agacantes, pleurer, s'apitoyer ou faire son chef sont ses activités favorites. Même si elle semble prendre un peu plus d'épaisseur dans ce tome du fait de sa relation plus intime avec Damon, personnage qui donne à notre héroïne une nouvelle dimension, parfois Elena semble moins lisse et moins cruche dans cet opus. L'intrigue semble mieux maitrisée que dans les tomes précédents, nerveuse, elle tient mieux sur la longueur et regorge de bonnes idées. Le royaume des ombres dépeint par l'auteur est une réussite tant dans l'atmosphère féodale; ses rites et coutumes que dans les personnages qui le peuple.Avec en dessert, une fin surprenante et inattendue qui manifeste le désir de l'auteur d'ouvrir de nouvelles perspectives à son univers et à ses personnages. En résumé, j'ai beaucoup aimé ce quatrième tome qui est pour moi le plus abouti de la série jusqu'à présent concrétisant les promesses entrevues dans le troisième tome d'une évolution radicale vers le fantastique pur. Vivement le cinquième ! Ma note 15/20.

Publié dans Fantastique

Commenter cet article