« Percy Jackson, 4, La bataille du labyrinthe » de Rick Riordan

Publié le par Reveline

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv25244035.png

Editions Albin Michel (Wiz)
Publié en 2010 ~ Langue : Française ~ 409 pages
Le grand combat va commencer... La vie de Percy est menacée. L'armée de Cronos s'apprête à attaquer la Colonie des Sang-Mêlé, en empruntant le Labyrinthe de Dédale. Percy et ses amis doivent trouver Dédale avant Cronos et tout faire pour lui barrer la route. Mais circuler dans l'enfer souterrain n'est pas aisé... surtout quand le chemin est parsemé d'effroyables pièges.

Mon Avis 51784111 p

 

Ce quatrième tome accuse un peu le coup. Moins inventif et plus poussif que les trois premiers tomes, ce volume multiplie les monstres de foire peu charismatiques comme si ils n'étaient encore que des esquisses dans l'esprit de l'auteur. L'intrigue peine a démarrer. Les enjeux dramatiques sont posés de façon brouillonne et le roman ne devient intéressant que vers son milieu.

 

De nombreux clins d'œil sympathiques sont toujours au rendez-vous. Riordan revisite le mythe de Persée et du Minotaure ou celui d'Icare mais sa verve comique est mise sous l'éteignoir et peu de répliques font mouche même si certaines réflexions de Percy font sourire.

 

On pouvait s'attendre a un quatrième tome plus sombre, ce que le troisième tome promettait. Hélas, le contrat n’est qu’à moitié rempli car si l’univers devient quelque peu macabre, le ton reste tout de même trop léger. Il faut patienter jusqu’ aux dix derniers chapitres pour que Rick Riordan réussisse à faire évoluer la saga vers la noirceur et pour assister à une réelle montée de tension dramatique.

 

La fin emporte finalement le morceau et remonte le niveau général du tome notamment grâce à une débauche d’action dans les dernières pages et à quelques surprises renversantes.

 

Percy, confronté au doute, perd un peu de son flegme goguenard et même Grover perd en « funnytitude », déprimé qu’il est par sa recherche infructueuse du dieu Pan. En revanche, Annabeth est toujours aussi énervante, une Hermione puissance 1000 ! Cependant, j’ai aimé que sa relation avec Percy progresse encore davantage à l’image de leur rapprochement dans le précédent tome. L’arrivée de Rachel apporte du piquant mais aussi une bouffée de fraicheur à la saga. J’ai trouvé très chouette que Tyson le gentil cyclope fasse son grand retour dans la bande car je le trouve très touchant. Pour les autres personnages, hormis Nico qui revient plus mûr et torturé que jamais, aucun changement notable n’est particulièrement à signaler si ce n’est que l’on découvre une facette insoupçonnée de Clarisse.

 

Au final, c’est dans l’assombrissement des caractères des personnages, dans leurs doutes et leurs hésitations que l’on voit progresser la noirceur plus que dans l’intrigue elle-même. Le temps n’est plus à l’insouciance et tout le monde est en danger. Un certain désenchantement sourd de ce quatrième volet à mesure que les actions des Dieux de l’Olympe sont remis en cause par nos héros qui s’interrogent plus que jamais sur la bienveillance de leurs motivations. Des quêtes s’achèvent, d’autres prennent un tour inattendu. Des changements surviennent et semblent irrémédiables.

 

J’ai eu un peu de mal à rentrer dans ce tome et il m’a fallut attendre plus de la moitié du roman pour être accrochée. J’ai eu besoin de trois jours pour lire « La bataille du labyrinthe » alors que d’ordinaire je dévore un tome en moins de deux jours. J’espère que le cinquième et dernier tome de la saga conclura dignement l’aventure de nos demi-dieux préférés. J’ai beaucoup d’attentes à cet égard et j’ai peur qu’elles ne soient pas toutes comblées.

 

En bref : Des aventures en pagaille après un début poussif, une deuxième partie plus rythmée. Des personnages qui mûrissent confrontés à l’adversité. Un tome qui vaut surtout le coup pour ses derniers chapitres.

 

 

challenges Magie & Sorcellerie

fangsaddict2j

livresu.png

Publié dans Roman Jeunesse

Commenter cet article

Frankie 15/03/2015 09:50

Je suis assez d'accord sur tes réserves, je trouve aussi que ce tome 4 reste trop dans la schématique des précédents tomes et surtout, malgré quelques noirceurs, les personnages n'évoluent pas trop, surtout Percy qui reste assez "bébé" malgré ses 15 ans. Mais ça reste plaisant à lire et de toute façon je lirai le tome 5 pour avoir le fin mot de l'histoire ! :)

titoulematou 25/08/2011 18:59



Personnellement je me suis arrêtée au 2ème tome....



Reveline 26/08/2011 14:25



Pour ma part, j'ai toujours beaucoup cette saga.