[Partenariat] « Whit Mosley, 2, Entre les morts » de Jeff Abbott

Publié le par Reveline

couv29411778Editions Le Livre de Poche (Thriller)
Publié en 2011 ~ 444 pages
Quatrième de couverture
 Lucy, la compagne de Whit Mosley, est inquiète : son oncle a disparu. On découvre bientôt son corps dans une tombe, parmi des ossements humains. Mosley commence alors ses recherches… sans se douter qu’il va très vite se retrouver au milieu d’un labyrinthe infernal où les apparences sont trompeuses et les zones d’ombre omniprésentes. Après Faux-Semblants, une nouvelle enquête de Whit Mosley, le juge le plus atypique du Texas, où, une fois encore, Jeff Abbott déroule une intrigue diabolique.

 

Mon Avis la-complainte-09-copie-1

 

La lecture de ce second tome de la série n'a pas levée mes réserves sur Jeff Abbott. Ses polars me plaisent, certes, mais ne m'enthousiasment pas outre-mesure. Il y a toujours un truc qui cloche et qui m'empêche d'adhérer totalement à ma lecture. Dans le tome précédent c'était le côté brouillon du roman. Ici c'est l'intrigue qui se révèle peu prenante. 

 

Comme dans  Faux-semblants, l'intrigue est encore digne d'un épisode moyen d'une série B américaine. Le problème étant son supense de façade. Comment être surpris lorsqu"on connaît les coupables dès le début ?  Certes, l'auteur installe un climat de paranoïa et il y a bien quelques rebondissements inattendus mais pas assez pour surprendre le lecteur. La fin, sombre et violente parle en faveur du roman mais un peu tard.

 

C'est dommage car le style de Jeff Abbott m'a semblé efficace et rythmé, et la construction du récit moins décousue que dans le tome 1. 

 

L'intrigue principale repose sur l'histoire du Texas et des histoires de pirates, et est assez intéressante en soi mais elle met du temps à démarrer (100 p).

 

Le personnage de Whit Mosley, qui comme le sel à la Tequila, mettait un peu de charme au premier tome est ici un peu trop en retrait par rapport aux personnages de Claudia et de Gooch qui tiennent une grande place dans le roman. Bien sûr, l'humour et l'atypisme de Mosley feront fleurir quelques sourires sur les lèvres du lecteur mais je l'ai trouvé en petite forme dans ce tome. Peut-être est-ce un des effets indésirables de l'amour que de devenir terne et passif ? J'ai, en revanche, retrouvé avec plaisir le personnage de Gooch, toujours aussi succulent et drôle. Le personnage de Lucy, petite amie de Whit, est un personnage qui brille plus par son côté New Age, un peu illuminée, que par son charisme. Les méchants m'ont semblé un peu caricaturaux mais moins que le serial-killer oeuvrant dans le premier tome. Comme quoi, il y a de l'amélioration.

 

En conclusion, Entre les morts est une sympathique chasse au trésor sanglante, un agréable jeu de dupes qui saura parfois surprendre le lecteur mais dont la forme est plus aboutie que le fond, déjà-lu et vu, plaisant à lire mais qui n'a rien de mémorable ni de transcendant au final à l'image de Faux-semblants.

Merci beaucoup à logo liv et aux éditions Lelivredepochepour ce partenariat.

 

1ffbf9125afefd85a4dfd93312cc6t

 

challenge-100-ans

Publié dans Thriller

Commenter cet article