[LC] « Les Lames du Cardinal, tome 1 : Les lames du Cardinal » de Pierre Pevel

Publié le par Reveline

couv48216913

300 pages, Editions Bragelonne (Fantasy) (2009)

Plaisir de lecture 56542049


Paris, an de grâce 1633. Louis XIII règne sur la France et Richelieu la gouverne. Le Cardinal, l'une des personnalités les plus puissantes et les plus menacées de son temps, doit sans cesse regarder des ennemis de la Couronne. L'espionnage, l'assassinat, la guerre, tout est bon tour parvenir à leurs fins... et même la sorcellerie, qui est l'œuvre des plus fourbes adversaires du royaume: les dragons! Ces redoutables créatures surgies de la nuit des temps ont en effet survécu et se dissimulent parmi les humains, ourdissant de sombres complots pour la reconquête du pouvoir. Déjà la cour d'Espagne est tombée entre leurs griffes... Alors, en cette nuit de printemps, Richelieu décide de jouer sa carte maîtresse. Il reçoit en secret un bretteur exceptionnel, un officier dévoué que la trahison et le déshonneur n'ont pourtant pas épargné : le capitaine La Fargue. Car l'heure est venue de reformer l'élite secrète qu'il commandait jadis, une compagnie d'aventuriers et de combattants hors du commun, rivalisant d'élégance, de courage et d'astuce, ne redoutant nul danger: les Lames du Cardinal!


Mon Avis

 

Malgré pléthore de personnages, moult trahisons, traîtrises et double jeu de certains protagonistes, qui rendent parfois la verve romanesque de Pierre Pevel un brin nébuleuse, ce roman de fantasy épique se lit néanmoins d'une seule traite. On y entre sans coup férir et les chapitres filent sous les doigts jusqu'à la fin qui ne donne qu'une envie : lire le deuxième tome !

 

L’intrigue, à mi-chemin entre roman de cape et d’épées et fantasy, est captivante. Mêlant mousquetaires et dragons, Histoire de France, politique et magie noire en d’incessants renversements de situations inattendus qui s’allient audacieusement à des aventures virevoltantes ainsi qu’à la pertinence d’une reconstitution historique, sociale et topographique du Paris et ses environs du XVIIIème siècle. Avec en vedette, les machinations politiques de Richelieu qui gouverne la France en sous-main tandis que Louis XIII reste un roi de façade.


Les personnages, bien qu’archétypaux de l’époque (mousquetaires, maîtres d’armes, gentilshommes, manants, espions, gredins…)  ne sont toutefois pas trop stéréotypés. Vieillissants, fatigués et délurés, nos héros n’ont pas toujours le beau rôle.  Ils n’hésitent pas à devenir des assassins ou des bourreaux quand la situation l’exige. Cette absence de manichéisme est une autre réussite de l'auteur qui n’instaure nulle frontière entre le bien et le mal, les gentils et les méchants dans son histoire.

 

L'écriture somptueuse de Pierre Pevel porte le corset réaliste d'une peinture sociale du 17ième siècle très documentée et réussie, aussi gironde de  détails que de sensations dans ses belles jupes de satin.

On croit presque sentir l’odeur du crottin des rues de la capitale et le parfum des « oublies » vendus sur le Pont-Neuf. Grandiose.

 

La description tourbillonnante des combats et des duels qui émaillent le récit nous donnent l'impression de regarder un vieux film avec Jean Marais !


Aucun doute « Les Lames du Cardinal, tome 1 » est un roman de cape et d’épées fabuleusement dragonissime !

 

Un régal !

 

Lecture commune avec LefsÖ 

 

D'autres avis ici :

   
Ewatoppno 
Minidou 
Lefsö 

ptitetrolle
Delcyfaro
Caelina

 

 

challenges Magie & SorcellerieLu dans le cadre du challenge Magie et Sorcellerie Littéraire chez Anne Sophie et Ellcrys


 


Publié dans Fantasy

Commenter cet article

Olya 07/05/2011 19:29



Je suis très contente que tu aies aimé comme cela Les Lames du Cardinal :P Etant une grande amoureuse de la plume de Pevel, je l'ai adoré, comme tous ses autres livres d'ailleurs !


 



Reveline 08/05/2011 16:59



J'adore Pierre Pevel aussi. Je viens de lire le tome 2 et j'ai le 3 au chaud



blueandnight (nuitetoilee) 28/04/2011 21:37



J'aime ta conclusion :).


C'est vrai que j'étais complètement à Paris dans la boue avec eux.


J'ai adoré aussi que les personnages ne soient pas totalement gentils ou méchants comme Saint-Lucq.


Bon premier tome en tout cas, j'ai une envie de courir à la biblio chercher le deuxième, sadique ce final :D.



Reveline 01/05/2011 17:24



Merci Je commence le tome 2 dans les jours à venir (et oui moi aussi je suis sadique de te tenter ainsi)



LefsÖ 26/04/2011 14:24



Contente que ca t'ait plu !Il m'a bien plu, même s'il manque quelques petites choses pour que ce soit un coup de coeur.


Mais vivement la suite quand même ^^



Livrenivre - Caelina 25/04/2011 17:19



Joli billet ! J'ai eu un peu plus de mal que toi à adhérer dès les premiers chapitres, mais une fois les éléments mis en place, j'ai adoré. Le gros plus pour moi : le fait que j'ai été plusieurs
fois surprise par la tournure des évènements. =)



Reveline 25/04/2011 17:53



Pareil pour moi, j'étais perdue au début mais j'ai décidé d'avancer sans trop me poser de questions en me disant que les réponses finiraient bien par arriver (et elles arrivent) et tout comme toi
j'ai adoré les retournements de situations incessants.