Lecture Commune du mois de Novembre 2010

Publié le par Reveline

Le-chuchoteur reference-copie-2Robson, Justina - Lila Black - 1- Bienvenue en Otopia

Plaisir de lecture56379743

Genre : Science-Fiction (Bit-Lit)

Format : Poche

Editeur : Milady

Pages :416

Parution : 06/2010

Résumé :

 

La Bombe Quantique a tout changé. Plusieurs dimensions se côtoient désormais : le monde des humains, celui des elfes, des faes, des démons et des morts... La magie existe et est plus dangereuse que la technologie. L'agent Lila Black a vingt et un ans et un problème d'identité... Son corps : une machine cybernétique qui peut aisément remplacer une armée. Son esprit : squatté par une intelligence artificielle. Son coeur : lié par magie à l'elfe qu'elle est censée protéger. Pas facile de rester calme dans ces conditions.

 

Mon avis 

 

Avis très mitigé sur ce roman cyber punk bit-lit machin truc bidule, je ne sais trop quoi en fait. L'impression d'avoir un pudding bien lourd et gras entre les mains et dans le cerveau après lecture, réunissant tous les ingrédients "bankables" du moment dans la littérature.

D'une trame digne d'un jeu de rôle des années 90, saupoudrée de zestes de faerie high -tech et de relents de fantasy punk, ce livre est assez indigeste.

Pire, ce qui m'avait séduite dans les premiers chapitres, l'atmosphère, la théorie d'une explosion ayant entrainé une faille quantique et la découverte des mondes paralléles (entre autres) est paradoxalement ce qui m'a ennuyé dans le reste du roman. J'ai fini de le lire en diagonale tant j'avais envie d'abandonner ma lecture.

Bavard, embrouillé, répétitif et superficiellement complexe avec ces tas de concepts fumeux comme Le Jeu, la magie sauvage, les corps aethériques et j'en passe, ce roman nous inflige de longues explications métaphysiques soporifiques (certains passages sont totalement incompréhensibles et ne veulent rien dire) et l'auteure abuse des descriptions pour augmenter le volume des pages. Les personnages ne sont pas attachants. Lila Black, la femme-cyborg a un cheminent mental qui laisse perplexe et des réactions étranges. Impossible de s'identifier à elle ou de la prendre en affection. Sa relation avec l'elfe rockeur est convenue et prévisible au possible.

Je n'ai pas détesté mais je n'ai pas aimé non plus. Mitigée vous disais-je...

 



 


Publié dans Lectures Communes

Commenter cet article