[LC] « Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates » de Marie Ann Schaffer & Annie Barrows

Publié le par Reveline

lecerclelitterairedesamateursdepuchuresdepatatesEditions 10/18 (Domaine étranger)
Publié en 2011 ~ 410 pages
Quatrième de couv'

Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, un natif de l'île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis - un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d'un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d'une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates...) délices bien évidemment strictement prohibés par l'occupant. Jamais à court d'imagination, le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates déborde de charme, de drôlerie, de tendresse, d'humanité Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle et même d'autres habitants de Guernesey , découvrant l'histoire de l'île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l'impact de l'Occupation allemande sur leurs vies... Jusqu'au jour où elle comprend qu'elle tient avec le Cercle le sujet de son prochain roman. Alors elle répond à l'invitation chaleureuse de ses nouveaux amis et se rend à Guernesey. Ce qu'elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais.

 

Mon Avis la-complainte-09-copie-1

 

Loin d'être révolutionnaire mais éminemment sympathique, ce roman épistolaire célèbre à la fois la littérature et l'amitié avec drôlerie, rigueur historique et émotion.

 

Les personnages sont attachants chacun à leur manière. Les autochtones de Guernesey en tête, eux qui ont tous une personnalité intéressante. Juliet est une jeune femme très piquante et qui possède un superbe sens de la formule, elle m'a beaucoup plu.


En outre, l'occupation allemande de l'île et l'atmosphère de l'immédiat après-guerre sont très bien rendus par les deux auteures qui en prime nous offre une jolie histoire d'amour assez inattendue. L'histoire de la courageuse et infortunée Elisabeth, le pilier central de l'histoire, est vraiment très émouvante. Et sa petite fille, une pestouille craquante.


Le style bien que très simple et sans recherche particulière est très agréable et favorise une lecture très rapide.


Seul bémol les lettres des épistoliers ont toutes le même style et paraissent écrites par une seule et même personne alors que les intervenants sont plus que nombreux dans le récit.


La fin est très prévisible mais l'impression globale reste néanmoins positive grâce aux savoureux personnages.

 

Une jolie petite histoire au charme un peu désuet et une lecture idéale pour se détendre.

 

D'autres avis :

Publié dans Roman historique

Commenter cet article

DeL 15/08/2011 14:46



Bonjour ! J'ai enfin publié mon billet pour cette LC, encore désolé ! J'ai beaucoup aimé ce roman.


http://bookophiles.wordpress.com/2011/08/15/mary-ann-shaffer-annie-barrows-le-cercle-litteraire-des-amateurs-depluchures-de-patates/



Anis 15/08/2011 10:03



je suis tout à fait de toon avis. Et ta critique sur le style des lettres est tout à fait pertinente, ce sont plus par les choses dites, et la façon dont elles sont dites qu'elles diffèrent. Ce
fut un grand plaisir de lecture pour moi aussi.



Luna 12/08/2011 20:39



Je suis totalement sous le charme de ce livre ! Il est touchant, poignant et le ton terriblement juste...
Je trouve que c'est un livre qui s'intéresse beaucoup au genre humain : un véritable coup de cœur !



Reveline 14/08/2011 14:36



Oui, c'est un joli livre



valou 01/08/2011 17:33



beau moment de lecture également pour moi...ça fait du bien de lire des romans simples comme ça...et en plus en nourrissant le cliché de la vacancière (pour trois jours) allongée sur le sable
deDeauville un roman à la main, une parfaite lecture détentte pour des jourénes au calme...et en effet je n'ai pas soulevé le bémol des auteurs au même style d'écriture pour toutes les
lettres...mais maintenant que tu le dis...c'est vrai que c'est un infime bémol



Reveline 02/08/2011 15:35



Ah ! Chanceuse ! Lu sur la plage, cela devait être encore meilleur



Mia 01/08/2011 15:42



Bon, je pense que je vais le lire celui-ci !!!


Merci pour cet avis !



Reveline 01/08/2011 15:45



Mais de rien ! Attention certains avis sont mitigés sur ce livre ! Pour ma part, j'ai passé un joli moment.