[LC] « La Ligne verte » de Stephen King

Publié le par Reveline

Editions Le Livre de Poche

Publié en 2010 ~ 506 pages
Quatrième de couverture
Paul Edgecombe, ancien gardien-chef d'un pénitencier dans les années 30, entreprend d'écrire ses mémoires. Il revient sur l'affaire John Caffey - ce grand Noir au regard absent, comdamné à mort pour le viol et le meurtre de deux fillettes - qui défraya la chronique en 1932.
La ligne verte est le reflet d'un univers étouffant et brutal, où la défiance est la règle. Personne ne sort indemne de ce bâtiment coupé du monde, où cohabitent une étrange souris apprivoisé par un Cajun pyromane, le sadique Percy Wetmore avec sa matraque et Caffey, prisonnier sans problème. Assez rapidement convaincu de l'innocence de cet homme doté de pouvoirs surnaturels, Paul fera tout pour le sauver de la chaise électrique.
Mon Avis ico coeur

Ayant vu le film adapté du roman par deux fois et l’ayant adoré par deux fois également, j’avais peur de trouver le temps long car je croyais connaître l’intrigue du livre par cœur et de ce fait de m’ennuyer en le lisant. Que nenni ! tant j’ai été happée dés les premières lignes par un roman si dense que tout n’a pu être conservé dans le script du film éponyme, et par la manière dont Stephen King, qui n’est pas un grand écrivain, certes, mais un grand romancier, nous raconte cette histoire à la fois belle et étrange auréolée de poèsie désenchantéecouv52159235.jpg et nourrie de réflexions sur la vie, la mort et les êtres humains.

 

La Ligne verte incarne à mes yeux la quintessence de la littérature et illustre à merveille ce qu’on est en droit d’attendre d’une lecture : des émotions à vivre et à ressentir intensément. Ce roman recouvre à lui tout seul la gamme complète des émotions qu’un être humain peut éprouver, le rire, les larmes, la colère, le dégoût, la haine, la peur …

 

Je suis passée par tous les états possibles pendant ma lecture de ce livre d’une intensité et d’une humanité exceptionnelles.

J’ai tremblé, ri, pleuré, frémi, haï, exulté...

 

En prime, l’auteur nous offre une brochette de très grands personnages : qui pourra oublier de sitôt John Caffey, Paul Edgecombe, Delacroix et son Mister Jiingles ou même l’horrible Wetmore ? Pas moi en tout cas, accompagné d’un vibrant plaidoyer contre la peine de mort, ce roman extrémement touchant et très efficacement écrit est un très grand livre qui m’a presque rendu le film, pourtant merveilleux de Frank Darabont, anecdotique ! C’est dire ! A lire …

 

Lecture commune avec :  karline05, Chtitepuce, angelebb, Bambi_slaughter, TigrouloupToons, Gr3nouille2010, bavardelik, Mycoton32.

 

f3f0a8bd4655489ee8bbbd89406fd

challenge-100-ans


Publié dans Fantastique

Commenter cet article

Frankie 20/04/2014 11:42


Comme toi, j'ai eu un énorme coup de coeur pour ce livre terrible mais très humaniste. Difficile effectivement d'oublier tous ces personnages forts, après cela.

Bavardelik 03/08/2011 01:19



Ah oui je suis tout à fait d'accord avec toi ! C'est fou comment on se retrouve transporter dans l'univers de la ligne verte alors que pour beaucoup d'entre nous on a déjà vu le film et on pense
déjà avoir tout vu, savoir tout ce qu'il y a apprendre alors qu'au final bah c'est pas trop le cas ! Enfin un livre coup de coeur surtout pour mon premier Stephen King =)



Reveline 03/08/2011 17:46



Oui, un gros coup de coeur pour moi aussi !



bambi_slaughter 01/08/2011 11:58



Je suis d'accord avec ton avis ! J'ai aussi adoré ce livre et ses personnages sont ceux qu'on n'oublies pas de suite.



Reveline 01/08/2011 13:58



Ce roman me hante encore!



Mes lectures. 30/07/2011 15:58



Comme toi, j'ai littéralement adoré ! Je suis également passée par toutes les émotions, j'ai ris, tremblé et pleuré (ce qui ne m'était pas arrivé depuis un très long moment, c'est dire à quel
point ce livre est génial!).



Reveline 30/07/2011 17:52



Cela ne m'était pas arrivé depuis longtemps également !



Mylène (ou Mycoton32) 30/07/2011 15:05



Je suis passée par les mêmes sentiments que toi sauf que j'ai eu la surprise étant donné que je n'ai pas vu le film!



Reveline 30/07/2011 15:38



Oh, ça devait être encore mieux et plus fort, alors !