[LC] « Immortels, 1 » de Cate Tiernan

Publié le par Reveline

couv32955533.gif.jpg354 pages, Editions Hachette (Black Moon), 2011


Plaisir de lecture la-complainte-09-copie-1


Quatrième de couv’


Nastasya est une immortelle : elle semble avoir 18 ans mais en a 459. Ces dernières décennies, sa vie consiste à noyer son ennui dans les soirées arrosées. Un soir à Londres, son meilleur ami brise le dos d’un homme qu’il trouvait gênant. Bouleversée par cette cruauté et rongée par la culpabilité de n’avoir rien fait pour s'interposer, Nasty s’enfuit aux États-Unis. Elle y rejoint River, une autre immortelle qui l’avait invitée autrefois à vivre chez elle. Nasty se retrouve alors dans un centre de réhabilitation pour les immortels qui ont perdu le goût de vivre.


Mon  Avis

 

Une conclusion s'impose les immortels sont des sales gosses ! Nasty en tête.  La gamine caractérielle m'a bien agacée (même si elle m'a fait sourire parfois à mon corps défendant car elle a une sacrée répartie et beaucoup d'humour). Heureusement la donzelle finira par perdre un peu de son caractère individualiste et capricieux au fil des pages.

 

Le théme de l'immortalité est traité de manière plutôt originale avec ses corollaires magiques et sa mythologie bien travaillée.

 

Si le trip new age/retour à la nature/on éléves des chèvres dans le Larzac voire sectaire de River's Edge parait un peu too much, les séquences de sorcellerie sont assez bien fichues.

 

Mais le véritable intérêt du roman pour moi est l'évocation du passé de Nasty qui nous est dévoilé de façon parcellaire tout au long du livre.

La construction non-linéaire permet au lecteur de se balader entre les siécles et les époques et c'est très intéressant.

 

Autre bon point : le personnage de Reyne, même si sa relation avec Nasty est dès le début, cousue de fil blanc, le jeune homme est déroutant à souhait et donc fatalement il devient très attractif.

 

Les autres personnages sont bien travaillés et crédibles. Aucun ne se détache pour moi en particulier, ils forment tous ensemble une distribution intéressante. Même si certains sont laissé un peu en second plan par l'auteure.

 

Le style est simple mais agréable et fluide même si on à l'impression que l'auteure saute parfois du coq à l'âne lorsqu'elle met en scène le passé de Nasty. Cependant Cate Tiernan sait ménager ses effets et il y a peu de temps morts.


La fin est convenue et un peu téléphonée mais bon ça passe.

 

Une lecture sympathique dont il sera plaisant de lire la suite.

 

D'autres avis : everbook, Iluze, Mycoton32

 

challenges Magie & SorcellerieChallenge Magie & Sorcellerie Littéraires chez Ellcrys.


Publié dans Bit -Lit

Commenter cet article

Mylène (ou Mycoton32) 22/06/2011 17:53



J'ai beaucoup aimé, que ce soit les personnages ou l'histoire!


J'attends la suite qui j'espère nous en dévoilera encore plus (bon, pas avec impatiente parce que ma PAL est assez grosse )



Reveline 23/06/2011 13:42



M'en parle pas, la mienne aussi