[LC] « Chasseuse de vampires, 1 : Le Sang des anges » de Nalini Singh

Publié le par Reveline

couv41257713Editions J'ai Lu
Publié en 2011 ~  478 pages
Temps de lecture : 2 jours

Quatrième de couverture

 

La tueuse de vampires Elena Deveraux sait qu'elle est la meilleure. Ce qu’elle ne sait pas en revanche, c’est si elle est à la hauteur pour sa nouvelle mission. Engagée par le magnifique et tout aussi dangereux archange Raphaël, un être si meurtrier que nul mortel ne veut attirer son attention, une seule chose est claire: l'échec n'est pas une option ... même si la tâche est impossible. Parce que cette fois, ce n'est pas un vampire rebelle qu’elle doit traquer. C'est un archange qui a mal tourné. Ce travail va entraîner Elena au milieu d'un massacre pas comme les autres ... et sur le fil du rasoir de la passion. Si la chasse ne la détruit pas, peut-être en sera-t-il autrement si elle succombe au séduisant Raphaël. Car quand les archanges jouent, ce sont les mortels qui paient les pots cassés.


Mon Avis 51784111 p

 

Ouf ! Voici enfin une héroïne prénommée Elena qui me séduit ! Jusqu’à présent, entre la sirupeuse Elena de Journal d’un vampire et la non moins agaçante Elena de la saga Femmes de l’autremonde de Kelley Armstrong, je n’étais pas gâtée. Nalini Singh nous offre une sympathique et attachante héroïne au divin caractère de cochon dotée d’un bel esprit d’initiative et d’une langue bien pendue. Bien dosé, entre force et fragilité, le personnage sonne toujours juste et nous touche quelle que soit la tonalité des scènes où Elena apparait. Et Raphaël n’est pas en reste non plus, puisque l’Archange, loin d’être un ange justement à l’instar de son escouade angélique est très loin des clichés du héros romantique inhérents au genre de la romance paranormale. Pour notre plus grand plaisir, Raphaël est un personnage dur et dangereux, qui méprise les humains tout prétentieux qu’il est d’être un ange immortel, il peut se montrer très cruel, bref c’est une créature aussi séduisante qu’ inquiétante et assez antipathique, du moins au début. Le danger émane de lui tout au long du roman et redistribue sans cesse les cartes dans sa relation avec Elena, la mortelle. Entre attirance et menace, leur relation est explosive.


Les interactions entre Elena et Raphaël sont très piquantes (certains dialogues et situations m’ont fait songer au couple formé par Cat & Bones, pour ceux qui connaissent la saga de Jeaniene Frost, Chasseuse de la nuit). D’ailleurs, il y a pas mal de points communs entre Chasseuse de la nuit et ce premier tome de Chasseuse de vampires. J’ai trouvé qu’Elena ressemblait, côté force de caractère et insolence, à Cat. Et Raphaël m’a rappelé un peu le Bones des débuts de la saga. Sans compter qu’Elena tout comme Cat chasse les vampires (certes avec des méthodes un peu différentes vu que Cat les tue tandis qu’Elena les capture pour les ramener à leur propriétaire même si elle peut en tuer un de temps en temps). La Guilde à laquelle appartient Elena dispose de moyens technologiques futuristes pour lutter contre les vampires en liberté mais aussi d’un règlement à suivre à la lettre sous peine d’avoir la ligue de défense des vampires sur le dos !


Outre sa personnalité volcanique j’ai apprécié qu’Elena ait un passé bien construit, une histoire familiale dense et complexe, qui semble du reste douloureuse et dont on n’apprend pas grand-chose dans ce tome si ce n’est qu’Elena a apparemment vécu un traumatisme dans son enfance. Les informations sur cet événement traumatisant sont distillées avec parcimonie et il faudra attendre les prochains tomes pour en connaitre davantage à mon avis.  

Les personnages secondaires ont su me plaire également. J’ai adoré les conversations musclées d’Elena avec Dimitri ou Venin, ses chamailleries affectueuses avec Sara et Ransom, sa camaraderie ave Ilium, ses affrontements avec Michaela. Méchants comme gentils, Archanges, anges, vampires ou humains, tous les personnages du roman sont charismatiques et disposent d’une personnalité bien élaborée.

 

La corrélation entre les anges et le vampirisme est originale. L’auteure ayant trouvé une théorie scientifique inédite pour expliquer ledit vampirisme. 

Le panachage entre plusieurs mythologies différentes est très réussi. Qu’il s’agisse des anges, des vampires ou de la religion, tout se fond sans incohérences dans l’univers mythologique riche mis en place par la romancière.


L’intrigue prend vite des allures de traque sanglante à mesure que nos héros se lancent sur les traces d’un Archange devenu Serial-Killer. Elle met un peu de temps à s’amorcer mais elle est pleine d’inventivité. L’auteure maitrise son sujet et tente d’introduire des éléments nouveaux dans les mythologies qu’elle aborde. Ici, les vampires ont des caractéristiques inédites par rapport aux autres vampires de la romance paranormale. Ils ne souffrent pas d’allergie au soleil, ne dorment pas dans des cercueils non plus et loin d’être des bêtes sauvages, ils pratiquent une cruauté raffinée et décadente. De la violence en jabots de dentelles en quelque sorte. Leur existence est régie par des codes et des lois angéliques très strictes afin de protéger les humains. 

 

En revanche, j’ai été assez déçue de la tournure que prend la romance entre Elena et son Archange, leur histoire tombant vite dans le déjà-vu et la facilité.

 

L’atmosphère est sombre à souhait et quelques scènes sanglantes sont assez choquantes. L’action est surtout présente vers la fin mais le roman tient en haleine du début jusqu’au dénouement plein de surprises.

La fin laisse d’ailleurs entrevoir un minimun de quoi la suite sera faite. Elle s’ancrera de nouveau dans le monde des anges mais partira apparemment dans une autre direction que ce premier tome. Je pense que le second tome pourrait être intéressant même si au vu de la conclusion du tome un, il ne me semble pas indispensable. Mais je retrouverai les personnages de ce premier tome avec plaisir cependant.

 

L’écriture est conforme à celle que l’on rencontre dans la bit-lit en général bien qu’un peu brouillonne parfois. Certaines phrases sont un peu tarabiscotées et il n’est pas toujours évident de savoir qui parle, l’auteure ne le précisant pas toujours. Sans oublier la vulgarité excessive et gratuite dont use l’auteure tout au long du roman et qui fatigue à la longue. J’aurai du compter le nombre de « putain » et de « bordel » que prononcent l’héroïne. Le résultat aurait été faramineux ! Ajoutons à cela les écarts de langage des autres personnages ! Le texte est parfois un tissu de gros mots.

 

Les plus du roman : Un univers mythologique riche,  une vision renouvelée et sexy des anges, montrés comme des créatures impitoyables et cruelles, très éloignée de la vision classique. Une association anges/vampires qui fonctionne, des personnages charismatiques et une héroïne réussie. Une intrigue prenante et violente. Une fin surprenante.

Les moins : Une vulgarité parfois excessive, une romance qui tombe vite à l’eau et un style parfois embrouillé.


En conclusion nous avons là un très bon roman de romance paranormale où le fond prime sur la forme et qui peut se targuer d'avoir une intrigue solide et un univers mythologique original et maîtrisé malgré une romance archi-prévisible et un style décevant.

 

Les autres avis : Mycoton32, Tsuki, Simi, Mia, Nastasia 

 

fangsaddict2j

challenges Magie & Sorcellerie

Publié dans Bit -Lit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Naminé 04/09/2011 13:25


En même temps une saga bit lit sans romance ce n'est pas une saga bit lit lool mais c'est vrai : elle est très prévisible ! Sinon à pars le langage vulgaire qui n'apporte rien à l'histoire j'ai
adoré !


Reveline 05/09/2011 14:52



Oui, j'ai beaucoup aimé aussi surtout la mythologie mise en place et l'univers assez sombre.



Simi 29/08/2011 00:05


Oui la romance est prévisible mais en même temps, je pense que j'aurais été un peu déçu s'il ne s'était rien passé ! XD J'ai vraiment beaucoup aumé la mythologie mise en place aussi, c'est nouveau
et rien que pour ça, ça passe bien


Mylène (ou Mycoton32) 28/08/2011 17:45



j'ai bien aimé moi aussi et je lirai certainement la suite... en espérant que le mot bi*e apparraisse un peu moins souvent...



Reveline 28/08/2011 17:51



C'est sûr ! Moi aussi j'aimerai bien un tome 2 moins vulgaire



Nastasia 28/08/2011 17:30



C'est une chronique très détaillée et très intéressante que tu nous as faite. Dans l'ensemble, je rejoins ton avis même si j'ai davantage retrouvé Anita Blake et Jean Claude dans les personnages
d'Elena et Raphael.



Reveline 28/08/2011 17:53



Merci ! J'avoue que je n'ai lu que le tome 1 d'Anita Blake et que ni le roman ni Jean-Claude ne m'avait séduite



Tsuki 28/08/2011 16:25



Le tome 2 sort le 7 septembre, je pensais réorganiser une LC pour le début du mois d'octobre je ne sais pas si tu serais intéressée. Contente de t'avoir fait rire ^_^



Reveline 28/08/2011 17:28



Je ne pense pas que je pourrai si tôt Sept/Oct/Nov sont overbookés côté lectures. Dommage mais ce sera pour une prochaine fois.