« La Maison de la nuit, 3, Choisie » de PC Cast

Publié le par Reveline

couv10640265

Editions Pocket (Jeunesse)
Publié en 2010 ~ 288 pages
Temps de lecture ; 2 jours

Quatrième de couverture

 

La vie sentimentale de Zoey est un véritable casse-tête : elle n'a plus un mais trois petits amis ! Et ses ennuis ne s'arrêtent pas là. Pendant que des assassins, humains, sèment la mort dans la Maison de la Nuit, Lucie, sa meilleure amie, rate sa transformation en vampire. Elle ressuscite sous la forme d'une morte vivante et erre désormais dans les rues à la recherche de sang frais... Zoey doit impérativement trouver un moyen de la sauver. Mais elle ne sait comment s'y prendre. Et demander conseil à ses amis les plus proches risquerait de les mettre en danger. Son seul appui ? Aphrodite, son ennemie jurée...

 

Mon Avis

la-complainte-09-copie-1

 

 Un tome qui n’apporte pas grand-chose à la saga et où le remplissage est roi ! Les auteures nous gratifient en effet de longs paragraphes récapitulatifs des deux tomes précédents. Quelques éléments intéressants surnagent dans les marasmes de la redite : des meurtres atroces de vampires sont commis ainsi que des trahisons surprenantes, une transformation, et un changement de statut se produisent pour plusieurs personnages.


L’action est quasi-nulle, il ne se passe rien sauf à la fin où comme d’habitude les événements se précipitent et parviennent à faire ce que les ¾ du roman n’ont pas réussi à faire : nous accrocher. Grâce à cette fin palpitante, les auteurs réussisent à nous donner envie de lire la suite ! Un comble vu la piètre qualité de ce tome-ci. Mais le dénouement de « Choisie » est si sombre qu’il laisse présager un niveau supérieur de noirceur dans les suites à venir.


Zoey devient de plus en plus insupportable. Gamine, condescendante, irrespectueuse et j’en passe, à l’inverse, Aphrodite qui m’horripilait beaucoup commence à me devenir sympathique (comparé à Zoey). La seule chose qui rachète un peu Zoey à mes yeux c’est ses efforts pour sauver son amie Lucie. Mais peu charitable, j’avoue m’être réjouie que tous ces ennuis lui tombent sur la tête dans ce tome. Après tout, Zoey n’a que ce qu’elle mérite : les baffes du destin remplacent celles que le lecteur a follement envie de lui donner. Ses tergiversations amoureuses m’ont presque donné envie d’abandonner la lecture.

Erik, le petit ami numéro 1 (oui, car Zoey en a 3 !) n’est pas forcément un personnage masculin captivant, il est un peu lisse, mais il prend un peu d’épaisseur à la fin du tome.

Loren n’est pas un personnage qui me séduit il me laisse indifférente depuis son apparition dans le second tome. Je ne vois pas ce que les filles trouvent à ce bellâtre prétentieux.

Damien, Jack, les jumelles, bref la petite bande d’amis de Zoey est hélas peu présente. Le tome est centré sur Zoey. C’est dommage car je les trouve sympathiques.

Toutes les relations entre les personnages sont chamboulées dans ce troisième tome et certains personnages évoluent d’une manière inattendue.

L’audace des auteures compense à mes yeux la faible qualité de l’intrigue. Désormais plus rien ne sera jamais plus pareil à la maison de la nuit. Le bouleversement est en marche et ce tome est celui du changement et de la rupture avec les tomes précédents. Il constitue un tournant dans la série avec ce fossé qui se creuse davantage entre humains et vampires et cette intolérance religieuse qui se durcit. 

 

Voir aussi Cast, P.C - La maison de la nuit, Tome 2 : Trahie

 

fangsaddict2j

challenges Magie & Sorcellerie

 


 


Publié dans Bit -Lit

Commenter cet article