Jonquet, Thierry - Vampires

Publié le par Reveline

vampiresthierryjonquetJonquet, Thierry - Vampires

Plaisir de lecturela-complainte-09-copie-1

Pages 187

Editeur Seuil

 

 

 

Mon Avis

 

Difficile de critiquer un livre inachevé. Pourtant je le fais car j'ai aimé ce livre pourtant encore à l'état embryonnaire et j'ai adoré plus encore ce qu'il aurait pu être, si la vie n'avait pas emporté si jeune et si injustement Thierry Jonquet. Au-delà de ce livre donc ce sont les promesses qu'il ne tiendra jamais mais que ses pages m'ont chuchotés, c'est cette frustration terrible de voir que tout s'arrête au moment où l'on est véritablement plongé au coeur de ce texte inabouti que j'ai aimé.

Il s'agissait de ma première rencontre avec l'auteur, peut-être aurais-je dû commencer par un roman qu'il avait terminé ? Peut-être ou peut-être pas car, bien qu'avortée, la prise de contact fut belle et intense, et en quelques pages  brutes, non relues ni corrigées, Jonquet m'a donné furieusement envie de dévorer toute son oeuvre.

Son humour noir et féroce à la limite du cynisme, son écriture vigoureuse et truculente truffée de références et de détails malicieux, sa façon ultra-réaliste et presque poétique de décrire des scènes de crimes atroces, ce côté surréaliste dans l'atmosphère de sa "Belleville" dont il parle si bien, sa galerie de personnages incroyables, décalés et flamboyants, tout cela concordent à faire de lui un auteur à découvrir et à faire découvrir.

Vampires, volontiers parodique, s'amuse avec les poncifs du vampirisme en les exagérant pour mieux s'en moquer. Jonquet n'a pas froid à la plume, il va parfois loin dans la crudité et le trash et l'assume de toute évidence. Et même si certaines descriptions sont trop longues et si l'intérêt des chapitres va en faiblissant, et même si on s'aperçoit que rien n'a été poli, peaufiné, on passe un petit moment sympathique bien que frustrant à lire cet ébauche de roman.

Publié dans Thriller

Commenter cet article

Reveline 23/01/2011 15:32



Si elle n'a peur d'être trop frustrée par un roman qui s'arrête au tiers de l'intrigue, elle peut tenter la découverte



Phooka 23/01/2011 14:37



Ca ce serait un bouquin pour DUp, je vais le lui signaler!