Hamilton, Laurell K. - Merry Gentry, Tome 1 : Le baiser des ombres

Publié le par Reveline


9782809801675_GRANDE


Hamilton, Laurell K. - Merry Gentry, Tome 1 : Le baiser des ombres

Plaisir de lecture 51784277

 

Les aventures de la Princesse Meredith NicEssus, qui mène une double vie pour fuir son cousin. Célèbre dans le monde entier, elle travaille à l'agence de Détectives Grey, où personne ne connaît sa véritable identité...


Extrait du roman

 

"Il y a plein de gamines qui rêvent de devenir un jour princesse chez les fées mais, croyez-moi, c'est complètement surfait ! A l'Agence de détectives Grey, personne ne sait que je suis la Princesse Meredith NicEssus. Cela veut dire que j'ai réussi à cacher ma véritable identité à une tripotée des meilleurs médiums de la ville. Une belle prouesse. Mais mon glamour ne nie rend pas immortelle. Et puisque mon cousin veut ma mort, il vaut mieux que je me planque. Le fait que le jeu "Cherchez la Princesse" soit devenu plus célèbre que "Cherchez Elvis" m'a facilité les choses, c'est évident : La Princesse Meredith dansant à Paris, flambant à Las Vegas... Après trois ans, je fais toujours la une de la presse à scandale. Cela dit, à en croire les derniers gros titres, je suis aussi morte que le King".  

 

  • Poche: 541 pages
  • Editeur : J'ai lu (2 mai 2010)
  • Collection : J'ai lu Darklight
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 229002418X
  • ISBN-13: 978-2290024188

 

Mon avis

 

Autant l'avouer : je n'ai pas beaucoup aimé ce roman, à l'inverse de bon nombre de lectrices apparemment au vu des critiques dithyrambiques fleurissant ici et là. D'abord, c'est le style qui m'a gênée : lourd et maladroit. Surchargé de descriptions (paysages, physiques des protagonistes, habits des personnages) qui me font penser à du remplissage. Le roman beaucoup trop long s'en serait d'ailleurs bien passé. Autre point négatif : le nombre pléthorique de personnages évoluant dans ce roman. A la longue, on s'y perd, et ne savons plus qui est qui et qui fait quoi. Surtout que la plupart des personnages n'ont pas une importance capitale dans l'histoire. Parlons-en de l'histoire ! Des bonnes idées (rares) surnagent dans une intrigue embrouillée, prévisible et qui n'est guère palpitante ne prenant réellement son envol que dans les 200 dernières pages qui ne sauvent pas l'ensemble de l'ennui hélas.
L'héroïne n'est pas très attachante, un brin vaniteuse et nymphomane puissance dix, ne pouvant s'empêcher de sauter sur tout ce qui bouge et porte un pantalon.
Nous attaquons là le nœud du problème pour moi : ce roman est trop racoleur, trop de sexe (et aucune sensualité), de langage cru, de vulgarité et de scènes gore parfois too much.
Selon la plupart des lectrices, la saga s'améliore au fur et à mesure des tomes...si je trouve le courage de les lire !
 
 

Biographie de l'auteur

 

Née en 1963 dans une petite ville de l'Arkansas, Laurell K. Hamilton se tourne vers l'écriture après des études d'anglais et de biologie. Devenue la reine incontestée de l'urban fantasy, ses ouvrages sont tous des best-sellers. Sa série " Anita Blake " sera bientôt sur les écrans de télévision.  

Publié dans Bit -Lit

Commenter cet article