[LC] « Femmes de l’Autremonde, T1, Morsure » de Kelley Armstrong

Publié le par Reveline

femmes-lautremonde-tome-1-morsure-kelley-arms-L-1 544 pages, Milady (janvier 2010)

 

Plaisir de lecture la-complainte-09-copie-1

 

Présentation de l’éditeur

 

Elena Michaels est un loup-garou et la seule femelle de son espèce. Voilà qui n'est déjà pas banal. Mais en plus. elle fait tout ce qu'elle peut pour être normale. Elle voudrait une vie ordinaire, sans ses désirs inhumains, sa sauvagerie, sa faim et ses instincts de chasseuse. Mais la Meute fait appel à elle. Enfreignant les lois du clan, des déviants menacent de dévoiler leur existence. Elena obtempère, car la loyauté du sang ne se discute pas. Et au cours de son combat, elle découvrira sa vraie nature...

 

Mon Avis

 

Bon alors déjà, rayon créatures surnaturelles, je n'aime pas tellement les loups-garous, je préfère les vampires. Mais ceci, je pense, n'est pas propre à expliquer l'ennui abyssal que les cent cinquante premières pages de ce roman ont provoqué en moi. 

L'histoire met vraiment trop de temps à démarrer et après de longs palabres (ah ! les atermoiements interminables d'Elena sur sa pauvre condition de femme à poils, enfin je veux dire de louve-garou), on se retrouve avec une intrigue certes distrayante mais sans grand originalité, hormis peut-être dans la relation Clay/Elena.


On a donc une énième héroïne au caractère bien trempé, forte en gueule et à l'humour sarcastique, capable d'en remontrer aux méchants mâles phallocrates, torturée entre ses instincts et son humanité, sa double appartenance et ses doutes. On a aussi le mec intriguant, sexy et baraqué de service, j'ai nommé Clay, les copains loups-garous un peu lourdauds mais sympas, le mâle Alpha sage et compréhensif, chef d"une meute aux rigides principes moraux (ça m'a beaucoup rappelé Mercy Thompson quand même).


Il y a un peu trop de scène de chasse à mon goût (oui, je sais faut bien qu'elles mangent ces pauv' bêtes mais j'aime pas qu'on tue les petits lapins, moi !).


Sinon, à part ça, j'ai tout de même apprécié les petites touches d'humour et je n'ai pas trop levé les yeux au ciel devant la fin moralisatrice du roman, exaltant des valeurs bien-pensantes, telle que l'acceptation de soi grâce au cheminement intérieur (sortez les violons).


« Morsure » est au final une sorte de western avec des loups-garous se battant pour défendre leur territoire, dans le genre Règlements de compte à OK Poilu, qui se laisse lire sans trop de déplaisir, il est même intéressant de suivre le fil de l’enquête sur les meurtres d’humains innocents. Distrayant sans être renversant. Un honnête roman d’Urban Fantasy.

 

Lecture commune orchestrée par Plumeline chez logo liv

 

D'autres avis disponibles chez : 

Bebere
Bookaholic
Ceinwin
Céline031
Cinderella191  
Didi8921
Lebonsai
Lexounet
Lyanne
Melcouettes
(Minipouss)
Nane42
Nastasia
Pando'
Pikachu
Platinegirl
Plumeline
Pommette
Reveline
Sabruhu
Setsuka
Simi
Sofiaportos
Voz
Yumiko

 

Publié dans Bit -Lit

Commenter cet article

Luna 20/11/2011 13:23


Une bonne surprise pour moi !
Je trouve Elena est différente des héroïnes habituelles de bit-lit, j'aime beaucoup ça :)

Lexounet 17/04/2011 22:11



Avis très rigolo. Je suis assez d'accord sur le fond même si je n'ai pas relevé les mêmes défauts que toi :) 



Reveline 18/04/2011 13:30



Ah aprés c'est une question de ressenti et de goût personnel



Pikachu 17/04/2011 00:20



Maintenant que tu le dis, c'est vrai que ça fait un peu western à poils. Mais sur le moment, ça ne m'a pas sauté aux yeux !



Reveline 18/04/2011 13:31



Ah oui ? Etrange car je l'ai ressenti comme ça assez vite



Simi 16/04/2011 15:48



Tout comme toi, les 100/150 premières pages m'ont laissées un peu froide, la vie d'Elena en dehors de la meute et son fiancé plus que barbant n'éveillait pas un grand intéret...


Par contre, après, j'ai su me laisser embarquer



L'addicte - platinegirl 16/04/2011 11:37



J'aime bien ta description sous forme de western, j'arrivais pas à mettre un nom sur ce sentiment, c'est assez ressemblant!



Reveline 16/04/2011 13:32



C'est ce qui m'a sauté aux yeux à vrai dire ce côté western