Duguël, Anne (alias Gudule) - La Baby-Sitter

Publié le par Reveline

9782820501455.thumbGudule - La Baby-Sitter

Plaisir de lecture56379743

Pages 117

Editeur Bragelonne

Collection L'ombre de Bragelonne

Parution 2008

 

 

Mon Avis

 

Attirée en premier lieu par la couverture, à la fois jolie et quelque peu dérangeante (elle me fait songer à la couverture du Chuchoteur), c'est ensuite l'envie de découvrir Gudule alias Anne Duguël, auteure de romans jeunesse et adultes, qui m'a fait acheter ce court roman d'un peu plus de cent pages qui est à la base une nouvelle parue dans le recueil Le Club des petites filles mortes, volume 1 en 1995.

Avouons tout de suite que la découverte ne fut pas de tout repos.

Écrit dans un parler de tous les jours et sans esbroufe sur une idée de départ séduisante ce petit livre est plaisant à lire malgré la "glauquitude" extrême de l'ensemble. On peut toutefois regretter que tout soit si outré, si exagéré dans ce roman. Si bien que très vite le pathos s'installe et que l'intrigue devient prévisible.

L'auteure se complait dans les détails morbides et les descriptions macabres un peu trop too much. Le roman y perd en crédibilité.

De même les personnages des enfants ne sont pas très bien construits, un coup trop mâtures et doctes pour leurs neuf ans, ils apparaissent trop "bébés" l'instant suivant. Le personnage de Lucie, la baby-sitter inquiétante, est mieux élaboré bien que là encore, sa personnalité toute en démesure manque un peu de subtilité. M'enfin...

Quelques touches d'humour dispensées ça et là et quelques dialogues réussis permettent au lecteur de soulever quelque peu la chape de plomb qui pèse sur le roman. C'est souvent cruel, parfois angoissant et au bout du compte (ou au bout du conte car c'est de cela qu'il s'agit ici) on ne sait plus qui est victime ou qui est bourreau. Et c'est là l'aspect le plus intéressant et le plus dérangeant de cette histoire très noire aux effets trop appuyés qui se dévore mais qui met met à l'aise le "dévoreur".


Publié dans Horreur

Commenter cet article