Chattam, Maxime - La Trilogie du Mal

Publié le par Reveline

l-ame-du-mal.pngChattam, Maxime - La Trilogie du Mal, Tome 1 : L'âme du Mal

Plaisir de lecture : 51784111 p

 

 

 

 

 

in-tenebrisChattam, Maxime - La trilogie du Mal, Tome 2 : In Tenebris

Plaisir de lecture 51784111 p

 

 

 

 

 

malefices.pngChattam, Maxime - La Trilogie du Mal, Tome 3 : Maléfices

Plaisir de lecturela-complainte-09-copie-1

 

 

 

 

 

Le plaisir de lecture de La Trilogie du Mal de Maxime Chattam est inconstant ou disons fluctuant. Des trois romans, le second In Tenebris est le meilleur, le plus choquant, le plus marquant et le plus traumatisant également. Si le premier tome inaugure le cycle avec brio, nous présentant le personnage principal de la trilogie Joshua Brolin, un profileur génial et torturé auquel on s'attache sans peine et dont on suit l'évolution au cours des trois ouvrages avec intérêt et émotion (il est d'ailleurs triste de le quitter au bout du dernier acte) Maléfices souffre de la comparaison avec ses deux excellents prédécesseurs.

Moins palpitant mais plus épidermique, rapport au sujet traité, ce roman ne m'a pas transporté comme je m'attendais à l'être. Si l'arachnophobe en moi a parfois frissonné je n'ai pu me défendre d'un sentiment de déception face à ce roman un peu répétitif et plat, et les longues envolées pseudo-poétiques et lyriques de l'auteur ont plombé en moi l'excitation de la traque du criminel. Même s'il offre son lot de scène glauques, comme toujours chez Chattam, ce roman est beaucoup moins terrifiant et prenant que les autres. Il manque aussi de crédibilité. L'intrigue ne parait pas plausible et les intentions du meurtrier forcées.

Reste le plaisir de retrouver le fascinant Joshua et  la sympathique Annabel afin de leur dire au revoir. Sans compter que l'auteur clôt certains dossiers laissés en plan depuis le premier tome comme le procès du Fantôme de Portland. Nous retrouvons aussi certains personnages que nous n'avions pas revus dans le second tome. Sans oublier que le talent de Chattam nous fait tout de même passer un bon moment. En résumé, le premier tome est une belle entrée en matière, le second un sombre et intense plaisir et le troisième et dernier tome une petite déception hélas. S'il est recommandé de lire les trois romans dans l'ordre de parution afin de mieux suivre l'évolution psychologique du personnage principal, on pourra tout de même s'attarder davantage sur les deux premières tomes.

Publié dans Thriller

Commenter cet article