« Avant d’aller dormir » de S.J Watson

Publié le par Reveline

avant d aller dormir 175890 250 400Editions Sonatine
Publié en 2011 ~ 400 pages
Traduit par Sophie Aslanides
Temps de lecture : 3 jours

Quatrième de couverture

 

À la suite d'un accident survenu une vingtaine d'années plus tôt, Christine est aujourd' hui affectée d'un cas très rare d'amnésie : chaque matin, elle se réveille en croyant être une jeune femme célibataire ayant la vie devant elle, avant de découvrir qu'elle a en fait 47 ans et qu'elle est mariée depuis vingt ans. Son dernier espoir réside dans son nouveau médecin, Ed Nash. Celui-ci lui a conseillé de tenir un journal intime afin qu'elle puisse se souvenir de ce qui lui arrive au quotidien et ainsi reconstituer peu à peu son existence. Quand elle commence à constater de curieuses incohérences entre son journal, ce que lui dit son entourage et ses rares souvenirs, Christine est loin de se douter dans quel engrenage elle va basculer. Très vite elle va devoir remettre en question ses rares certitudes afin de faire la vérité sur son passé... et sur son présent.

 

Mon Avis la-complainte-09-copie-1

 

Nous voilà en présence d'un roman-farniente. Un livre qui fait pas mal à la tête, dans lequel on plonge d'emblée et qui reste relativement prenant malgré pas mal de défauts.


Déja de par son style trop factuel qui, certes, se lit facilement mais est un peu lapidaire. Ensuite de par son ton monocorde, ses longueurs et ce sentiment gênant de redite qui nimbe l'ensemble de l'ouvrage. Puis enfin de par le fait que la "révélation finale" que nous promet le résumé n'est pas bien compliquée à deviner dès le milieu du livre.


Malgré tout, et c'est là toute l'étrangeté de la chose, il nous accroche suffisamment pour nous faire tourner les pages et le lire jusqu'au bout ! Mon hypothèse est la suivante : c'est grâce à Christine, le personnage principal, une femme-puzzle à la vie éparpillée avec laquelle on ne peut s'empêcher d'entrer en empathie et de la suivre dans le dédale de ses rares souvenirs. D'ailleurs les processus mémoriels que l'auteur évoque sont également intéressants.

 

En conclusion, c'est le genre de roman que l'on ne lira qu'une fois et dont il ne nous restera pas grand-chose, puisqu'une fois le twist connu, le livre n'a plus aucun intérêt, mais qui nous fait passer un bon moment de détente tout de même.  

 

Biographie de l'auteur

S. J. Watson a 39 ans. Avant d aller dormir est son premier roman. Ridley Scott en a acheté les droits d adaptation cinématographique.

Publié dans Thriller

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Frankie 30/08/2011 19:37



Merci !



Frankie 30/08/2011 10:56



Voilà, je l'ai lu et je l'ai trouvé très bien même s'il est parfois lent, que la fin est sans grande surprise et que le style est assez sec. Mais j'ai toujours eu envie de connaître la suite et
savoir si Christine allait enfin trouver la vérité et sa mémoire !



Reveline 30/08/2011 17:19



Tu as réussi à passer outre les points négatifs à ce que je vois. Ce que je n'ai pas réussi à faire hélas ! Merci de m'avoir donné ton avis Frankie J'adore ta manière de chroniquer les romans !



Mélo 16/08/2011 20:15



Depuis qu'il est sorti il me tente beaucoup beaucoup ;-) Tu freines mes ardeurs mais je suis contente de lire une première chronique. Je pense que je le lirai quand même.... un de ces jours ;-)



Reveline 17/08/2011 14:17



Je viendrai lire ton avis avec intérêt car ils sont très partagés.



Frankie 15/08/2011 19:42



J'ai entendu une excellente critique de ce livre à la radio, du coup les enfants me l'ont offert pour mon anniv' ! J'espère qu'il me plaira ! Je reviendrai te dire ce que j'en ai pensé à ce
moment-là.



Reveline 17/08/2011 14:18



Je viendrai lire ta chronique avec plaisir en tout cas ! Bonne lecture.



Cajou 13/08/2011 17:15



Bon et bien je vais mieux choisir mes amies alors lol =D



Reveline 14/08/2011 14:36